Les grandes étapes pour acheter votre bien immobilier

Acheter une maison dans l'Yonne, Villeneuve La Guyard, Montereau-Fault-Yonne Aujourd'hui, les loyers sont souvent plus élevés que les remboursements mensuels des prêts immobiliers. Devenir propriétaire est dans la plupart des cas un bon calcul et ce, particulièrement si on considère les taux de crédit actuels.
Si l’idée est bonne, la réalisation d'une opération immobilière est un acte majeur qui à ce titre requiert du temps. C’est pourquoi nos collaborateurs vous accompagnent à chaque étape de votre projet. Ce sont des professionnels qui vont entrer en contact avec vous, pour vous connaitre dans une relation basée sur la confiance, l’écoute et la disponibilité pour exercer plus efficacement leur devoir de conseil.

Première étape : définir son projet

Vous devez vous poser les bonnes questions avant de commencer votre recherche.

Dressez une liste de vos besoins : type de bien, localisation, nombre de pièces, surface du terrain, etc...

Notez quels sont vos impératifs, les points auxquels vous tenez absolument : distance des écoles, des commerces, des transports, pas de travaux, un terrain pour votre animal de compagnie, etc...

Notez également quels sont pour vous les points rédhibitoires, ceux qui pour vous constituent un obstacle absolu à un achat : travaux trop importants, proximité d’un axe passant, etc...

Vous venez de définir votre projet de vie.

Deuxième étape : définir son budget

Maintenant que vous avez clarifié vos besoins, il vous faut définir votre capacité d’acquisition.

La capacité d’acquisition correspond à la somme de votre apport personnel (épargne, revente d’un bien, héritage, etc..) et de votre capacité d’emprunt (le montant que vous pouvez emprunter auprès d’une banque).

De votre côté, déterminez la somme que vous pouvez consacrer au remboursement de votre prêt immobilier.

Pour votre banque, vos mensualités ne pourront dépasser un tiers de vos revenus nets mensuels (salaires et revenus divers moins les emprunts en cours). C’est le calcul du fameux taux d’endettement.

Remboursement mensuel du prêt divisé par vos revenus nets mensuels = taux d’endettement

Par exemple :

Monsieur Martin gagne 2200 euros net par mois, madame Martin gagne 1900 euros net par mois.

Monsieur et madame Martin remboursent un prêt auto à hauteur de 220 euros par mois.

Ils souhaitent solliciter un prêt immobilier de 750 euros par mois pour l’achat de leur maison.

Leur taux d’endettement sera de :
750 +220 = emprunts soit 970
2200 + 1900 = revenus 4100
Résultat: 970/4100 = 0,2366

On obtient le taux d’endettement en multipliant le résultat par 100 soit dans notre exemple 23, 66 % qui est inférieur à un tiers des revenus du couple soit 33,33 %.
Ensuite prenez soin de soigner votre financement.
Un point important, lorsque vous solliciterez un prêt à votre banquier, à l’un de ses concurrents ou devant un courtier, vos comptes ne devront pas être débiteurs sur les 3 derniers mois.

Combien vous coutera le projet ?

Le prix de l’acquisition, les différents frais additionnels : frais liés à l’emprunt (garanties, frais de dossier), frais de notaire, frais annexes à l’installation…

Le budget des travaux d’aménagement ou de rénovation éventuels.

Vous avez cerné votre projet et connaissez désormais, avec un peu de marge, le montant du budget global pour votre acquisition.

Troisième étape : Chercher et trouver votre futur bien, acheter au juste prix

La démarche que vous avez engagée commence en général par une consultation internet. Celle-ci vous permet en quelques clics d’avoir un regard sur le marché des offres (prix, secteurs, etc.).

Bon nombre d’entre vous se pose la question : est-il préférable de chercher par moi-même ou bien de passer par une agence immobilière.

Les dernières études ont montré que la différence de prix de vente entre une transaction gérée par une agence immobilière et une transaction gérée par les particuliers n’est pas significative. L’agent immobilier est en effet un excellent modérateur des prétentions financières des vendeurs qui ont souvent tendance à surévaluer leur bien. Par ailleurs êtes-vous, vous-même certain d’apprécier un bien immobilier à sa juste valeur ?

Passer par une agence revêt d’ailleurs d’autres avantages. Tout d’abord, l’agent immobilier va vous proposer un certain nombre de biens que l’agence possède et qui peuvent s’étendre aux réseaux des confrères.

L’agence Alexandre rédige en outre les compromis de vente. C’est un privilège accordé aux professionnels détenteurs d’une carte professionnelle et qui ont l’obligation de former leurs collaborateurs tout au long de l’année. Vous économisez donc ces frais d’actes.

Rédiger le compromis de vente inclut la vérification des éléments du dossier (certificats et diagnostics, régularité des titres de propriété, servitudes éventuelles) et son suivi jusqu’à la signature définitive chez le notaire. C’est une opération que les agents mandataires, « agents immobilier à domicile et autres représentants en tous genres … » ont interdiction de réaliser.

L’agent immobilier peut aussi vous conseiller pour le montage financier du projet ou en cas de problèmes liés au financement.

Enfin depuis mars 2014 et la loi Alur, conclure l’achat d’un bien en copropriété demande l’aide d’un professionnel.

Quatrième étape : Faire le plein d’informations

Lorsque vous avez trouvé le bien qui correspond à vos attentes, prenez le temps de passer en revue un certain nombre de points :

  • Les diagnostics techniques qui concernent l’état de l’installation électrique, l’état de l’installation du gaz, la présence ou non d’amiante pour les biens construits avant juillet 1997, la présence ou non de plomb pour les biens construits avant 1949, la performance énergétique de l’installation de chauffage, l’état des risques naturels tels les risques d’inondation, mouvement de terrain etc… ou technologiques tels la proximité d’une usine SEVESO, etc…,
  • Vérifiez la présence et la destination des servitudes, s’il y en a. En cas de doutes faites valider par un professionnel l’état de la plomberie, de la toiture, ou de tout autre point.
  • Pour les biens en copropriétés consultez les relevés de charges, les derniers PV d’assemblée des copropriétaires.
  • Faites chiffrer les travaux.

Cinquième étape : signer en toute tranquillité

Une fois votre offre d’achat acceptée par le vendeur et l’accord entendu sur les termes de la vente (prix, délai, etc..), vous signez un avant contrat. L’agence Alexandre rédige entre vous et le vendeur un compromis de vente qui sera transmis au notaire de votre choix.

La signature de l’acte de vente définitif se déroule généralement dans un délai de 3 mois après celle du compromis de vente.

L’agence Alexandre vous accompagne dans toutes ces étapes et ce, jusqu’à la signature de l’acte définitif chez le notaire.

Qui paie quoi ?